Retard ou annulation de vol : connaissez vos droits

Sep 23, 2018 Conseils & Guides

Retard ou annulation de vol : connaissez vos droits

Il n’y a rien de plus énervant que de savoir que son vol est retardé ou annulé, car cela chamboule vos projets. Face à cela, il est toujours important de connaître vos droits et l’obligation que la compagnie a envers vous.

En cas de retard de vol

Vous avez droit à une obligation d’assistance dans le cas où votre vol de moins de 1500 km a été retardé de 2 heures, votre vol de 1500 km au sein de l’Union européenne a été retardé de 3 heures (de 1500 à 3500 km pour les autres vols) ou encore dans le où votre vol de plus 3500 km a été retardé de 4 heures. La compagnie aérienne a donc le devoir de vous offrir des rafraichissements et un repas si c’est l’heure des repas. Si le retard se déroule pendant la nuit, la compagnie doit prendre en charge votre hébergement ainsi que votre transport. Vous avez aussi droit à des appels aux frais de la compagnie aérienne. Si au bout de trois heures ou plus vous ne souhaitez plus faire votre voyage, vous pouvez vous faire rembourser votre billet d’avion. Vous pouvez même demander une indemnisation si votre vol est un vol avec escale de correspondance.

En cas de vol annulé

Si votre vol est annulé, la compagnie aérienne à l’obligation de trouver un autre vol pour vous amener vers votre destination. En attendant votre prochain vol, elle doit vous prendre en charge. Elle vous offrira notamment des rafraîchissements, des repas ou encore de l’hébergement si vous devez y passer la nuit. S’il n’y a plus de vol disponible pour votre destination, la compagnie doit vous rembourser votre billet. Mais, elle devra aussi vous indemniser.

Les indemnités d’annulation de vol

Les indemnités varient selon la distance du vol. Pour un vol de moins de 1500 kilomètres, l’indemnité est de 250 euros. Pour les vols de 1500 à 3500 kilomètres ou encore les vols dans le territoire de l’Union européenne de plus de 150 kilomètres, vous pouvez bénéficier d’une indemnité de 400 euros. Et pour tous les vols de plus de 3500 kilomètres, l’indemnité est de0 60 euros.
Il faut savoir que si le retard ou annulation du vol est causé par des circonstances extraordinaires comme la météo, instabilité politique ou terrorisme, les compagnies n’ont aucune obligation de vous indemniser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *